vendredi 20 juillet 2018

Chronique "La Planète des Sept Dormants" de Gaël Aymon


Maison d'édition : Nathan

Date de publication : 14 juin 2018

Nombre de pages : 272 pages

Genre : Science-Fiction

Catégorie : Young-Adult

Tome : One-shot

Prix : 16,95 €

Format : Grand Format


"Un vaisseau naufragé, une planète inconnue, un peuple hostile : c'est le choc de deux civilisations !
Leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux se retrouvent coincés sur une planète inconnue. Lorsqu'ils découvrent les ruines d'une civilisation disparue, cela ravive l'espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? L'équipage, lui, est profondément divisé. Vaut-il mieux prendre le risque de rester dans cet environnement désertique, ou bien repartir malgré l'état du vaisseau ? La rencontre soudaine d'un peuple d'humanoïdes primitifs qui les prend pour leurs divinités, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper les indigènes..."


Vu les avis très négatifs que j’avais pu lire sur cette histoire, j’appréhendais ma lecture. Finalement, j’en ressors avec un avis mitigée mais pas aussi négatif que je le craignais.

Nous suivons un équipage arrivé en catastrophe sur une planète inconnue sur laquelle vit un peuple pour le moins étrange. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages de cette histoire. Tout d’abord, ils sont trop nombreux et j’ai vraiment eu du mal à retenir qui ils étaient à cause de leurs noms étranges et souvent mixtes. De plus, je pense qu’ils manquent de profondeur. Par conséquent, je n’ai pas été touchée par leurs sorts.

Du côté de l’univers, je l’ai trouvé intéressant et l’auteur exploite de bonnes idées. Cependant, il manque cruellement de développement, de profondeur et d’éclaircissement. De temps à autre, je ne comprenais pas les idées de l’auteur. Je suis ressortie de ma lecture avec de nombreuses questions sans réponses. Concernant l’intrigue, je l’ai trouvé sympa mais l’action et la surprise ne sont pas au rendez-vous. J’avais besoin de plus de suspens pour être happé par l’histoire. Le rythme, quant à lui, était un peu lent même si plutôt bien rattrapé par des chapitres courts.

Enfin, l’écriture de Gaël Aymon est travaillée et agréable à lire mais peut-être un peu trop soutenue pour un roman young-adult. J’ai trouvé que sa plume mettait de la distance entre ses personnages et  le lecteur. J’aurais aimé rencontrer sa plume dans un roman de science-fiction adulte.

Note : 2,5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire