dimanche 23 juillet 2017

Chronique "L'Alchimiste" de Paulo Coelho



Maison d'édition : J'ai Lu

Date de publication : 1 Mars 2007

Nombre de pages : 190 pages

Genre : Conte philosophique

Catégorie : Adultes

Tome : One-Shot

Prix : 5,70 euros

Format : Poche




"Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d'un trésor enfoui au pied des Pyramides.
Lorsqu'il rencontre l'Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve."

J’avais hâte de me plonger dans cette histoire qui se situe tout de même dans le top des romans les plus achetés de tous les temps. Ce conte philosophique m’a fait passer un très bon moment et m’a fait réfléchir.

Dès le début, nous rencontrons Santiago, un jeune andalou. Il s’agit de notre personnage principal. À première vue, un personnage simple mais qui se révèle être construit d’une manière qui permet au lecteur de s’identifier à lui. Malgré le côté un peu simplet de son caractère, ce personnage nous amène à beaucoup de réflexions au fil de notre lecture.

Dans cette histoire, il n’y a pas d’intrigue à proprement parlée avec de l’action et des révélations. On se centre plutôt sur le parcours personnel d’un personnage qui pourrait être n’importe lequel d’entre nous. Nous suivons donc sa révolution personnelle, l’évolution de ses idées et son parcours intérieur pour atteindre le bonheur. Au fil de son voyage, il rencontrera de multiples personnages qui, à leurs manières, auront un effet bénéfique sur lui par le biais de leurs expériences et de leurs visions du monde. Finalement, l’alchimiste n’est pas le seul personnage qui permettra à Santiago d’évoluer.

Ce sont donc les messages de fond qui sont importants ici plutôt que l’intrigue. Les idées que véhicule ce conte tournent autour de l’ambition, des rêves, du destin et du cœur. Évidemment, je ne suis pas en accord total avec ce qui est dit comme l’idée que le destin est écrit à l’avance et que l’on ne peut pas le changer mais certaines réflexions de l’auteur m’ont fait réfléchir. Un des seuls points  qui m’a gêné durant ma lecture est que l’auteur a tendance à relier toutes ces idées à Dieu et à l’univers. Je comprends ces idées mais d’après moi, elles viennent de nous, de notre détermination, de nos valeurs et non de la religion. Étant athée, je n’ai pas pu me retrouver dans toutes les idées de l’auteur.


Note : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire