dimanche 18 novembre 2018

Chronique "Face au Dragon" d'Isabelle Bauthian


Maison d'édition : Projets Sillex

Date de publication : jusqu'au 23 novembre

Nombre de pages : 460 pages

Genre : Fantastique

Catégorie : Young Adult

Tome : One-shot

Prix : https://www.projets-sillex.com/projet/1-face-au-dragon.html

Format : Grand Format


"Polyxène est une jeune fille qui arrive très vite aux bonnes conclusions. Pourtant, confrontée à une île qui défie la science, entourée d'aventuriers qui prétendent appartenir à des époques différentes, il lui faudra toute la capacité d'abstraction dont elle est capable. Surtout quand le seul moyen de quitter sa prison est a priori de tuer un dragon et que sa seule arme est son intelligence..."




Je souhaitais tout d’abord remercier les éditions Projets Sillex de m’avoir envoyé ce roman en avant-première. Si, après ma chronique, ce roman vous tente, il n’est disponible à l’achat que jusqu’au 23 novembre donc foncez, ne perdez pas une occasion de découvrir cette super histoire ! 

Dans ce roman, nous suivons cinq personnages principaux et en particulier le personnage de Polyxène, une jeune femme de 19 ans, étudiante, qui passe ses vacances d’été à Ban d’Arney en Bretagne. Lorsqu’elle arrive sur cette île étrange peuplée de personnages venant d’autres époques, Polyxène est très peu confiante, a de gros complexes et a du mal à gérer les situations de crise. On nous présente une héroïne réaliste à laquelle on peut facilement s’attacher. On la voit évoluer au fil de l’histoire, confrontée à des situations critiques et ça ne la rend que plus attachante. 

En plus de Polyxène, nous suivons Nigel, Olri, Menine et Simon, des personnages qui m’ont beaucoup touché par leurs histoires et leurs personnalités. Ils ont différentes manières de penser mais elles se complètent avec aisance. Le seul reproche que je peux leur faire est d’être un peu trop lisse et gentil. En effet, les rares tensions entre les différents membres du groupe sont rapidement résolues grâce à la gentillesse et la tolérance de chacun sans avoir de grandes répercussions. J’aurai souhaité un peu plus de complications entre eux pour encore plus de réalisme. 

L’intrigue se base donc sur la manière d’échapper à cette île pour le moins étrange. L’autrice a su gérer son histoire en y ajoutant un très bon rythme grâce à de l’action et de la surprise. Je ne me suis ennuyée à aucun moment et je me replongeais dans ce roman à chaque fois avec plaisir et curiosité. Quant à l’univers, il m’a semblé que l’autrice commençait seulement à le développer et qu’il y a vraiment matière à en faire une suite que je lirai avec grand plaisir. La fin était intéressante mais j’espère que l’autrice répondra à mes questions sans réponses dans un second tome. 

Pour finir, j’ai beaucoup aimé la plume de l’autrice à la fois fluide et addictive. J’ai aussi apprécié le fait qu’elle traite de sujets tabous tels que le racisme, le sexisme et le handicap. C’est assez rare d’avoir affaire à ce genre de problématique dans un roman YA et ça m’a fait du bien de voir que ce n’était pas juste une affaire d’adulte mais que les adolescents et jeunes adultes y étaient aussi confrontés. Je vous conseille sincèrement ce roman qui vous dépaysera des habituelles histoires YA du moment ! 

Note : 4/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire